Les symptômes de la dépendance aux substances

Au cour de leur vie, on estime que 90% des gens sont victimes d’une quelconque dépendance. Cette dernière peut aller d’une simple habitude à une dépendance impliquant un potentiel de destruction physique et mentale. Mais comment reconnaître les symptômes d’une dépendance problématique?

Comment devient-on dépendant?

droguesUne dépendance peut être de nature physique et/ou psychologique. Les substances qui génèrent une dépendance affectent un mécanisme de récompense dans le cerveau, enclenché par la dopamine. À chaque usage de la substance, la personne dépendante éprouve une sensation de bien-être qui la pousse à recourir à cette substance de nouveau. Par l’effet du temps, les effets agréables de la substance diminuent, ce qui implique que de plus grandes quantités soient nécessaires pour obtenir la même sensation.

Comment agit une personne dépendante?

On reconnaît une personne dépendante par ses comportements compulsifs, voire extrêmes, passant de la dépression à l’euphorie. Elle perd graduellement le contrôle sur sa vie et continue à consommer, même si elle est consciente que cela aura des répercussions négatives. La personne dépendante a tendance à avoir une faible estime d’elle-même et, peut souffrir d’anxiété et de dépression.

Symptômes comportementaux

  • Instabilité émotionnelle et susceptibilité émotive
  • Sauts d’humeur et irritabilité
  • Dépression, menaces de suicide, euphorie
  • Réactions émotives inappropriées
  • Vivacité d’esprit diminuée ou excès d’énergie et d’entrain
  • Confusion ou trous de mémoire
  • Troubles de santé mentale

Symptômes sociaux

  • Besoin accru d’argent
  • Isolement et négligence dans les relations sociales, les activités récréatives, le travail, les études ou tout autre engagement
  • Comportement cachottier
  • Actions risquées, voire illégales

Symptômes physiques

  • Yeux rougis
  • Perte d’appétit,  sauts de repas ou augmentation de l’appétit
  • Nausées et des vomissements
  • Changements dans les habitudes de sommeil
  • Détérioration de l’hygiène
  • Haleine qui sent l’alcool, ou au contraire, l’usage de rince-bouche ou de parfums prononcés
  • Troubles de l’équilibre et ralentissement des réflexes

Qui souffre de dépendance?

La dépendance à l’alcool et / ou aux drogues peut atteindre toute personne, indépendamment de sa classe sociale, sa profession, son sexe ou son âge.

Les onze critères du DSM-V pour les troubles liés à la consommation d’une substance sont regroupés en quatre catégories de comportements :

  • réduction du contrôle sur la consommation d’une substance
  • altération du fonctionnement social
  • consommation risquée de la substance
  • critères pharmacologiques (tolérance et sevrage)

1.Incapacité de remplir des obligations importantes
2.Usage lorsque physiquement dangereux
3.Problèmes interpersonnels ou sociaux
4.Tolérance
5.Sevrage
6.Perte de contrôle sur quantité et temps dédié
7.Désir ou efforts persistants pour diminuer
8.Beaucoup de temps consacré
9.Activités réduites au profit de la consommation
10.Continuer malgré Dx physique ou psy
11.«Craving», désir impérieux