Maintenir la décision d’arrêter de consommer

alcoolQui ne s’est pas déjà imposé une résolution qu’il n’a pas tenue? Certaines décisions sont difficiles à respecter lorsqu’elles concernent une dépendance aux drogues, à l’alcool ou aux médicaments, puisque pour se défaire complètement d’une dépendance et arrêter de consommer, cela prend bien plus que de la simple volonté.

Certes, ce facteur est inévitable pour réussir, mais au-delà du bon vouloir de la personne, un changement intérieur profond avec l’aide d’une thérapie ou en demandant de l’aide extérieure, est souvent nécessaire.

Comprendre la dépendance

Qu’il s’agisse d’une dépendance à l’alcool, aux drogues, aux médicaments ou à d’autres éléments, la gestion d’une dépendance ne se fait pas du jour au lendemain. La substance ou le comportement est tellement ancré dans le mode de vie de la personne dépendante que pour les enrayer, cela prend non seulement un changement dans ses habitudes de vie, mais également dans sa façon de penser et de raisonner.   Avant même d’être physique, la dépendance est psychologique.

Consommer pour oublier

Une personne dépendante peut consomme afin d’oublier un problème, fuir la réalité, noyer sa peine; bref, pour atténuer une douleur qu’elle refuse d’affronter sobrement ou en ne pratiquant pas l’activité qui est liée à sa compulsion.

Par conséquent, arrêter d’être dépendant à un produit ou à un comportement équivaut à demander à la personne de régler le problème du jour au lendemain et d’être capable de disposer de toutes les ressources psychologiques nécessaires pour pouvoir l’affronter, ce que de toute évidence, elle ne possède pas.

Vulnérabilité à la dépendance

Certaines personnes sont plus vulnérables à la dépendance que d’autres. Pour s’en sortir, ces individus doivent non seulement vouloir le faire, mais également obtenir de l’aide pour y parvenir.

Un processus qui peut prendre du temps

Les personnes qui désirent arrêter de consommer doivent s’attendre à fournir un investissement intérieur important et à faire preuve de patience afin de pouvoir se libérer complètement d’une substance ou d’un comportement destructeur. Si elle est prête à s’investir et à entreprendre un processus d’introspection afin de déterminer l’origine de la  dépendance, elle aura plus de chances de s’en sortir.

L’apport de l’aide professionnelle

À ce chapitre, des professionnels chevronnés, spécialisés en traitement de dépendances en tous genres peuvent être d’une grande aide. Par l’entremise de thérapies personnalisées, ces derniers guideront la personne à identifier  la source de son addiction et à se libérer de la douleur intérieure qui l’afflige afin de reprendre confiance en ses moyens.

Ultimement, lors des traitements, la personne dépendante sera amenée à remplacer ses comportements toxiques par des gestes sains et, graduellement, à mieux gérer les moments où revient le goût de consommer ou de s’adonner à des activités nocives. Pour en savoir plus sur nos services, n’hésitez pas à nous contacter.